Un public-type féminin  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 16/01/2020

« De nombreux patients rapportent avoir suivi un stage de jeûne, rapporte Dr Bruno Raynard, du service de nutrition de Gustave Roussy et coordinateur du rapport du Nacre. Ils sont souvent atteints de cancer du sein, de tumeurs cérébrales ou de cancer du rein. Le public type est plutôt féminin. Il s’agit de femmes qui font de multiples interventions complémentaires à leur traitement : relaxation, sport, compléments alimentaires. Mais la population est de plus en plus large. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte