IVG : le Sénat vote la suppression du délai de réflexion de sept jours

Par
Coline Garré -
Publié le 18/09/2015

Le Sénat a voté ce vendredi 18 septembre la suppression du délai de réflexion de sept jours entre la première et la deuxième consultation pour une interruption volontaire de grossesse (IVG), dans le cadre de l’examen du projet de loi santé.

Cette mesure, introduite à l’initiative de la députée socialiste Catherine Coutelle, présidente de la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée, avait déjà été votée en avril par l’Assemblée nationale. Mais la commission des Affaires sociales du Sénat l’avait supprimée en juillet, estimant que les règles encadrant l’IVG devaient être examinées dans le cadre d’une révision des lois de bioéthique.

Cet après-midi, 177 sénateurs (22 UDI-UC et la Gauche) ont voté un amendement du gouvernement, rétablissant l’article 17 bis, contre 151 (Les Républicains et 4 centristes).

Laurence Cohen (Communiste républicain et citoyen), Catherine Génisson (PS) ou Aline Archimbaud (Écologiste) ont plaidé le droit des femmes à prendre des décisions les concernant. « Le patriarcat, c’est terminé », a souligné Laurence Cohen.

Pour le groupe LR, « le caractère idéologique de cette mesure est patent » : « elle n’a pas sa place dans la loi santé ».

C. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr