DPC et liens d’intérêts : le Sénat veut laver plus blanc

Publié le 28/09/2015

Crédit photo : Phanie

Le Sénat s’est prononcé ce lundi 28 septembre, au cours de l’examen de la loi santé, pour un renforcement de la transparence des liens d’intérêts des professionnels de santé exerçant des activités d’enseignement, en particulier avec les laboratoires pharmaceutiques.

Les sénateurs ont adopté un amendement de Claude Malhuret (Les Républicains), qui a fait valoir que la loi institue l’obligation de déclaration des liens d’intérêt des professionnels de santé, mais paradoxalement ne l’a pas prévu dans le cadre de l’enseignement.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?