Injonctions de l’ANSM

Des conséquences très pratiques  Abonné

Par
Publié le 22/05/2018
prick test

prick test
Crédit photo : PHANIE

Après l’injonction de l’ANSM adressée en septembre 2017 au laboratoire ALK de procéder à la mise en conformité de ses installations de fabrication de produits stériles et d’améliorer son système de gestion de la qualité pharmaceutique, le laboratoire a cessé la commercialisation de sa gamme d’Apsi (allergènes préparés spécialement pour un individu). Le laboratoire Stallergenes Greer a fait de même en janvier 2018.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte