URPS 2015 : prime aux opposants les plus radicaux, paysage morcelé

URPS 2015 : prime aux opposants les plus radicaux, paysage morcelé

16.10.2015
  • URPS 2015 : prime aux opposants les plus radicaux, paysage morcelé-1

Les résultats des élections aux Unions régionales des professionnels de santé (URPS) « médecins » composent un nouvel échiquier syndical où plusieurs forces cohabitent, dessinant un paysage morcelé et davantage radicalisé.

Le scrutin a désigné plusieurs vainqueurs. Chez les généralistes, MG France conserve son leadership.

La FMF progresse de façon significative, au même titre que Le BLOC (dans le collège AOC), dessinant un nouvel axe. Le SML se stabilise, la CSMF est en repli. Le vote rebat les cartes.

En substance, les résultats ont donné la prime aux opposants les plus radicaux et aux discours très tranchés (Le BLOC, la FMF). La CSMF perd sa position historiquement ultrahégémonique chez les spécialistes, de nouvelles alliances se profilent (régionales et nationales). « Notre recul favorise les syndicats poujadistes », juge le président de la CSMF. Autre enseignement : la très nette baisse du taux de participation des médecins dans tous les collèges.

• Généralistes : MG France reste en pole position

Dans le collège des 60 000 généralistes, sur fond de forte abstention, MG France conserve son leadership et progresse même dans de nombreuses régions, consacrant le positionnement monocatégoriel et la volonté d’en découdre sur le front tarifaire. Le syndicat revendique la victoire en nombre de voix et de sièges dans ce collège.

Mais la FMF de Jean-Paul Hamon progresse fortement avec des scores flatteurs dans de nombreuses régions (Normandie, Ile-de-France...). L’alliance de circonstance entre la FMF et l’Union française pour une médecine libre (UFML) a sans doute payé. A l’inverse, l’UNOF s’affiche en net repli chez les généralistes et s’effondre même dans certaines régions (Rhône-Alpes/Auvergne, PACA...).

• Le BLOC à bloc !

Créé en 2010 pour les précédentes élections où il avait triomphé avec 57 % des suffrages, Le BLOC transforme l’essai, plus que jamais intouchable dans le collège des plateaux techniques. Dans de nombreuses régions, le syndicat du Dr Cuq dépasse 60 % des suffrages. Réunissant les anesthésistes de l’AAL, les chirurgiens de l’UCDF et les obstétriciens du SYNGOF, le syndicat partisan du blocage sanitaire contre la loi de santé tire les fruits de son rejet frontal de la loi de santé. Pour le Dr Cuq, « ce scrutin va permettre une nouvelle représentativité de la profession à la veille de nouvelles négociations conventionnelles ».

• Autres spécialistes : la CSMF grignotée...

Chez les 40 713 spécialistes non AOC, le principal enseignement du scrutin est le repli relatif de la CSMF qui reste néanmoins en tête dans de nombreuses régions (Aquitaine, Nord-Pas-de Calais, Normandie, Pays de la Loire, Auvergne, Centre/Val-de-Loire, Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées..).

Mais là encore, la FMF et le SML grignotent des voix, rééquilibrant les forces en présence.

Cyrille Dupuis
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Pour la première fois, des paraplégiques marchent grâce à la stimulation électrique épidurale

paraplegique marche

Par un incroyable hasard du calendrier, où plus vraisemblablement une volonté de ne pas être le second à publier, 2 articles publiés ce... Commenter

Le SAMU du Var équipé de gilets pare-balles pour les missions « à haut risque potentiel »

SAMU 83

Depuis vendredi 21 septembre, les agents du service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) du Var disposent d'un nouvel équipement pour... Commenter

Live chatAMP, fin de vie, génétique... Quels enjeux pour les médecins ? Posez vos questions au Pr Delfraissy

Pr Delfraissy

La France s’apprête à réviser ses lois de bioéthique pour prendre en compte les progrès scientifiques et les évolutions sociétales. Le...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter