Cure de prolapsus chez la femme

La balance bénéfice/risque, pierre angulaire de la prise en charge  Abonné

Par
Publié le 08/01/2018
prolapsus

prolapsus
Crédit photo : Phanie

Conséquence du vieillissement des tissus de soutien, du relâchement du vagin et de l'affaissement des organes pelviens, le prolapsus est un problème fréquent puisqu'il concerne une femme sur deux, en particulier après 50 ans. Tous les prolapsus ne sont pas symptomatiques et avant d'envisager un geste chirurgical, il est essentiel de bien le décrire, d'évaluer son retentissement, les symptômes ressentis par la femme et ses attentes.

Rééducation périnéale ou chirurgie ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte