La discussion autour du point de Gräfenberg n'est toujours pas close

- Mis à jour le 01/12/2015

Crédit photo : FOTOLIA

Forum des rumeurs

En décrivant, dans un article paru en 1950, une zone située dans la partie antérieure du vagin, à proximité de l’urètre, le gynécologue berlinois Ernst Gräfenberg émit l’hypothèse qu’elle était déterminante pour le déclenchement de l’orgasme féminin ; il se fondait sur les anorgasmies coïtales secondaires qu’il avait observées chez des patientes hystérectomisées avec un délabrement vaginal tout particulier, justement dans cette zone.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?