Néphropathie goutteuse

Une complication fréquente des gouttes tophacées  Abonné

Par
Christine Fallet -
Publié le 10/12/2018
goutte

goutte
Crédit photo : Phanie

La goutte est connue depuis longtemps pour être une cause de détérioration de la fonction rénale. On a d’abord pensé, dans les années 1960, que cela était dû à la présence de dépôts microcristallins intramédullaires. Dans les années 1980, cette hypothèse a été remise en cause, car des biopsies ont montré des lésions de glomérulosclérose ; une origine vasculaire, l’hypertension artérielle, puis l’hyperuricémie ont alors été évoquées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte