Réadaptation et réinsertion des blessés de guerre

Un concept global et multidisciplinaire  Abonné

Publié le 17/10/2013

"Nous voulons exprimer la reconnaissance à ces soldats qui ont des "droits sur nous" explique le Pr Éric Lapeyre qui poursuit, citant Sacha Guitry "un soldat n’a pas perdu un membre à la guerre il l’a donné à la nation" laquelle se doit le soutenir tout au long du parcours de soin".

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte