Mortalité

Les causes cardiovasculaires en tête  Abonné

Publié le 08/12/2014

Un excès de mortalité chez les patients atteints de spondylarthrite ankylosante (SA) en partie lié à la présence de manifestations extra-articulaires est rapporté dans la littérature. Le but d’une nouvelle étude réalisée par une équipe de Besançon (1) était de décrire les caractéristiques des décès pour lesquels la SA est mentionnée sur le certificat de décès et d’analyser l’évolution des causes de mortalité de 1969 à 2009 en France à partir des données du Centre épidémiologique sur les causes médicales de décès (CépiDc) pour les individus âgés de plus de 18 ans et décédés en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte