Pied d’athlète, onychomycoses

Le prélèvement biologique mycologique doit être systématique  Abonné

Publié le 12/06/2012
1339463576355527_IMG_85486_HR.jpg

1339463576355527_IMG_85486_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

L’EXAMEN DIRECT, mettant en évidence des éléments mycéliens cloisonnés, est fondamental pour l’instauration d’un traitement antifongique approprié. La mise en culture au laboratoire permet une identification précise de l’agent pathogène.

• Dermatophytoses

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte