Fractures ostéoporotiques

Confirmation de l’impact sur la qualité de vie

Publié le 22/04/2011

L’ÉVOLUTION de la qualité de vie après fracture de la hanche, du poignet ou d’une vertèbre a été analysée sur une cohorte de 2 737 patients suivis pendant 4 mois dans l’étude ICUROS (International costs and utilities related to osteoporotic fractures study) (1). Celle-ci a porté sur au moins 30 cas de chaque type de fractures dans neuf pays ont été analysés, les données étant complétées par celles issues dans l’étude KOFOR.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?