Troubles du langage

Un handicap multiple et partagé  Abonné

Publié le 17/10/2012

ON COMPTE 200 000 aphasiques en France, dont 75 % liés à un AVC. « Un AVC sur quatre survenant avant 65 ans, ces troubles ne touchent pas qu’une population gériatrique » souligne le Pr Xavier de Boissezon (MPR, CHU de Toulouse). Or ils sont très invalidants. « Au-delà de l’altération de l’expression orale et/ou écrite, ils génèrent une altération globale de la communication. Résultat, on doit prendre en charge un handicap multiple – impact personnel, social, professionnel - et partagé puisque la difficulté de communication touche le patient et son entourage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte