Des conséquences sur la socialisation

Deux oreilles sinon rien  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 25/10/2018
surdité 1 oreille

surdité 1 oreille
Crédit photo : PHANIE

Marion Downs, l’audiologiste qui militait pour le dépistage systématique de la surdité chez l’enfant et l’appareillage des nourrissons, écrivait encore en 1978 que les ORL  n’étaient pas concernés par la surdité unilatérale (SU) de l’enfant, qui n’était pas un handicap… Elle est revenue sur ses positions en 2007, sonnant l’alarme dans un éditorial : « La perte auditive unilatérale chez l’enfant : un appel aux armes ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte