Paralysie faciale idiopathique

Des traitements à valider  Abonné

Par
Publié le 25/10/2018
paralysie faciale

paralysie faciale
Crédit photo : PHANIE

La paralysie faciale (PF) idiopathique ou a frigore relève de diverses hypothèses physiopathologiques : inflammatoires, vasculaires, et, parmi les plus récentes mais encore débattue, une infection par virus de l’herpès, qu’il ne faut pas confondre avec une PF liée à la réactivation du virus varicellozonateux au niveau du ganglion géniculé, qui n’est évidemment pas idiopathique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte