Un geste qui évolue

Les apports de l’amygdalectomie partielle  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 25/10/2018
amygdales

amygdales
Crédit photo : PHANIE

Le nombre d’amygdalectomies a nettement régressé, puisque les données du PMSI recensent 35 000 amygdalectomies par an chez les moins de 18 ans, pour 90 000 dans les années 1980. Elles ont pour indication, pour 80 % le syndrome d’apnées du sommeil, le reste étant lié à des angines récidivantes. Il s’agit très majoritairement d’amygdalectomies sous dissection, les amygdalectomies à la pince de Sluder qui ont terrorisé des générations d’enfants ne se pratiquent quasiment plus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte