Bonne nouvelle

Le chocolat réduirait le risque cardio-vasculaire  Abonné

Publié le 23/09/2011
1316740574281933_IMG_67391_HR.jpg

1316740574281933_IMG_67391_HR.jpg
Crédit photo : bsip

LES DONNEES publiées par l’OMS insistent sur le risque de maladie cardio-vasculaire. Comme Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU, l’a précisé en 2009, « le diabète et les maladies cardio-vasculaires ne sont plus l’apanage des pays riches. Aujourd’hui, ils font peser sur les populations et les économies des pays les plus pauvres un fardeau encore plus lourd que les maladies infectieuses. Il s’agit d’une urgence de santé publique qui progresse lentement mais sûrement ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte