Traitement anticoagulant par AVK

Le grand âge n’est pas une contre-indication en soi  Abonné

Publié le 23/09/2011
1316740533281929_IMG_67361_HR.jpg

1316740533281929_IMG_67361_HR.jpg
Crédit photo : phanie

LES ANTIVITAMINES K (AVK) sont très souvent utilisés pour prévenir les accidents thromboemboliques veineux et des accidents vasculaires cérébraux chez les patients ayant une fibrillation auriculaire (FA). La crainte d’une hémorragie est la préoccupation majeure lors de leur prescription, en particulier chez les patients très âgés, chez lesquels les facteurs de risque de saignement peuvent être nombreux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte