La protéine kinase R

Un nouveau biomarqueur, « français », de la maladie d’Alzheimer  Abonné

Publié le 13/12/2012

LA PROTÉINE kinase R (PKR) pourrait être un marqueur plus fiable de la maladie que les protéines tau ou bêta, ainsi qu’une nouvelle cible thérapeutique. Premiers résultats d’une équipe française*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte