Souffrance au travail

Santé mentale, l’affaire de tous.

Publié le 01/04/2010
1302714981143139_IMG_33331_HR.jpg

1302714981143139_IMG_33331_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL n’est pas un phénomène nouveau mais elle a évolué, estime la sociologue Danièle Linhart, également membre de l’Observatoire du stress à France Télécom. « Si, au lendemain de la deuxième guerre mondiale, elle traduisait la lutte des classes et était un vecteur de mobilisation idéologique, elle est vécue aujourd’hui sur un mode purement personnel, une épreuve individuelle. On entend le salarié dire : "Je n’ai pas de chance" ou bien "Je ne suis pas à la hauteur".

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?