Infection de la sonde endocavitaire

Une complication redoutée  Abonné

Par
Publié le 06/02/2017

L'infection est une des complications les plus fréquentes du matériel implantable. Son incidence est de 1 à 2 % dans les études randomisées et les registres, mais elle est en augmentation en raison du nombre de plus en plus important de patients implantés fragiles, avec comorbidités et facteurs de risque d'infection. «Certains facteurs de risque comme l'absence d'antibioprophylaxie ou la durée du geste sont liés à la procédure, et sont donc accessibles à différentes mesures, a indiqué le Pr Didier Klug.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte