Tendances épidémiologiques

Les IST bactériennes en hausse en France  Abonné

Par
Dr Isabelle Stroebel -
Publié le 26/09/2019
La recrudescence des infections à chlamydia, de la gonococcie et de la syphilis, observée depuis la fin des années 1990, continue de se vérifier. Pour inverser cette tendance, le Dr Ndeindo Ndeikoundam souligne l'importance de l’utilisation systématique du préservatif et du dépistage en cas de doute ou de prise de risque.
Depuis les années 2000, les cas de syphilis ont augmenté

Depuis les années 2000, les cas de syphilis ont augmenté
Crédit photo : Phanie

L'enquête LaboIST menée auprès de l'ensemble des laboratoires de biologie médicale de France et de DOM a montré que le nombre de diagnostics biologiquement confirmés d'infections à chlamydia et de gonococcie a été globalement multiplié par 3 entre 2012 et 2016. Le poids de ces deux infections sexuellement transmissibles (IST) bactériennes aurait été estimé en 2016 en France à plus de 300 000 dont 270 000 pour les infections à chlamydia et 50 000 pour les infections à gonocoque.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte