Les infections respiratoires chez les sujets âgés

La grippe, une place prépondérante  Abonné

Publié le 09/12/2013
1386555156479691_IMG_117682_HR.jpg

1386555156479691_IMG_117682_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

DIFFÉRENTS facteurs majorent la vulnérabilité du sujet âgé aux infections dont le vieillissement du système immunitaire, un mauvais état nutritionnel, les maladies chroniques ou dégénératives associées (diabète, bronchopneumopathie chronique, cancer, éthylisme, immunosupression...) une polymédication, la réduction de la capacité de l’organisme à s’adapter aux situations d’agressions exposant au risque de décompensation fonctionnelle et de dépendance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte