Médico-économique

Evaluation des schémas coût-efficaces  Abonné

Publié le 05/02/2015

« Le bon rapport coût-efficacité de la vaccination HPV des jeunes filles fait consensus, et ce avec trois doses de vaccin bi-, quadri- ou nonavalent », rapporte Marc Brisson (Canada). La quasi totalité des études réalisées dans les pays développés l’a démontré. Ce bénéfice est lié au poids important des lésions précancéreuses liées au papillomavirus, ainsi qu’à l’effet protecteur indirect de la vaccination chez les garçons, ce qui permet de couper la transmission du virus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte