Des mutations de la thrombomoduline

Une explication dans 5 % des SHU atypiques

- Publié le 22/07/2009
- Mis à jour le 22/07/2009

UN TRAVAIL international montre la présence de mutations modifiant la fonction de la thrombomoduline chez environ 5 % des patients qui présentent un syndrome hémolytique et urémique (SHU) atypique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?