UNE PREDISQPOSITION ALLELIQUE

L’HTA augmente le dépôt amyloïde  Abonné

Publié le 25/03/2013
1366295379418858_IMG_101266_HR.jpg

1366295379418858_IMG_101266_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

Les sujets hypertendus à risque d’Alzheimer (porteur d’au moins une allèle de prédisposition APOE4) ont davantage de plaques amyloïdes que des sujets ayant un seul facteur de risque voir aucun, selon une étude de l’université du Texas. «Les individus porteurs d’un allèle APOE4 pourraient atténuer leur propension au dépôt amyloïde en contrôlant leur pression artérielle», soulignent les auteurs. Les participants, tous sains sur le plan cognitif, étaient âgés en moyenne de 74 ans (47 à 89 ans) et le diagnostic d’HTA était posé pour une pression artérielle ≥140-90 mmHg.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte