Journée mondiale

Le 3e plan maladies rares passe enfin la seconde  Abonné

Par
Damien Coulomb -
Publié le 27/02/2020
Si elles accusent un retard conséquent dans leur mise en place, les mesures du 3e plan national maladies rares commencent à voir le jour. C'est le constat des acteurs des filières réunis à l'occasion de la Journée internationale des maladies rares qui a lieu le 29 février.

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

« Le plan national maladies rares 3 (PNMR 3) a pris beaucoup de retard, mais il y a enfin des avancées ! ». Questionnée lors d'une conférence de presse en amont de la Journée internationale, la présidente de l'alliance Maladies Rares Nathalie Triclin-Conseil s'est réjouie des récents progrès constatés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte