Rectocolite hémorragique

Nouveautés thérapeutiques

Par
Dr Sophie Parienté -
Publié le 21/03/2019
transplantation fecale

transplantation fecale
Crédit photo : Phanie

Le tofacitinib, un inhibiteur de JAK per os a fait preuve de son efficacité en induction et en entretien dans la rectocolite hémorragique (RCH) dans les phases III OCTAVE. Il a obtenu l'AMM européenne dans la RCH et devrait être disponible en 2019. Son prix et ses indications sont en négociation. « Avec ce traitement qui apporte une réponse rapide dès 8 à 14 jours et que les patients attendent, nous renouons avec la voie orale et les effets secondaires.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?