Dépistage des varices œsophagiennes

Un algorithme pour des fibroscopies à bon escient  Abonné

Par
Dr Sophie Parienté -
Publié le 21/03/2019

La cirrhose alcoolique reste en France la grande pourvoyeuse d'hypertension portale, avec pour épée de Damoclès, l'hémorragie digestive par rupture de varices œsophagiennes, deuxième cause de décès du patient cirrhotique et une mortalité de 15 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte