Dépistage précoce

Vers une équation prédictive  Abonné

Publié le 16/04/2012

La prévention actuelle du diabète de type 2 porte sur la population générale, chez des personnes âgées de 40 ou 50 ans, présentant déjà des anomalies métaboliques. Ces efforts seraient plus efficaces en agissant tôt chez des jeunes qui n’ont pas encore constitué de surpoids abdominal, et dont la glycémie est normale. Les sujets prédisposés qui pourraient bénéficier de mesures préventives précoces sont à rechercher parmi les enfants et petits enfants de diabétiques, un tiers d’entre eux présentant le risque de développer un DT2.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte