Aujourd’hui aux Entretiens de Bichat

L’hypersécrétion thyroïdienne du sujet âgé largement méconnue  Abonné

Publié le 26/09/2013
1380158173457014_IMG_111542_HR.jpg

1380158173457014_IMG_111542_HR.jpg

L’HYPERSÉCRÉTION THYROÏDIENNE, qu’elle soit due à une synthèse trop élevée, autonome, d’hormones thyroïdiennes ou secondaire à une atteinte lésionnelle comme dans le cas des thyroïdites, est considérée comme une maladie « bénigne » en regard du cancer de la thyroïde (440 morts par an en France).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte