Bronchopneumopathie chronique obstructive

Les généralistes pour la coordination des soins

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 24/01/2019

Définie sur des critères d'exploration respiratoire fonctionnelle, la BPCO reste encore largement sous diagnostiquée : « seul un tiers des patients BPCO vus en médecine générale sont étiquetés comme tels », rappelle le Pr Christian Ghasarossian, qui souligne que tous les généralistes ne sont pas équipés et formés à l'utilisation d'un spiromètre, « pas seulement faute de temps : ce n'est nécessairement pas leur mission ». De plus, les recommandations professionnelles nationales et internationales ne valident pas, pour le moment, le dépistage systématique de la BPCO.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)