Sur une population à risque en prévention primaire

Le régime méditerranéen : ça marche vraiment

Publié le 19/12/2013
1387419430481316_IMG_118161_HR.jpg

1387419430481316_IMG_118161_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

LE RÉGIME MÉDITERRANÉEN se caractérise par un apport élevé en huile d’olive, noix, fruits, céréales, un apport modéré en poissons et volaille et faible en viande rouge, charcuterie sucreries et une consommation modérée de vin au cours des repas.

La « Lyon diet study » ** publiée en 1999 avait déjà suggéré les effets bénéfiques du régime méditerranéen sur le risque cardiovasculaire, que ce soit en prévention primaire ou secondaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?