DT1 à risque cardiovasculaire

La metformine déçoit  Abonné

Par
Publié le 03/07/2017

Mis en place pour évaluer les éventuels bénéfices de la metformine sur la progression de l'athérosclérose chez des DT1 à haut risque cardiovasculaire, l'essai Removal a un peu déçu. Comparativement au placebo, le traitement par metformine n'a en effet pas permis de réduire la progession de l'athérosclérose, évaluée par l'évolution de l'épaisseur intima-media carotidienne. Il s'est accompagné d'une baisse de l'HbA1c au terme des 3 ans de suivi (moins 0,13 %, p = 0,006), réduction toutefois apparue au cours des 3 premiers mois de traitement et ne s'étant pas poursuivi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte