Contaminants alimentaires

Des seuils toxiques fixés par le politique  Abonné

Par
Dr Charlotte Pommier -
Publié le 27/02/2020
L’industrie commercialise 85 000 produits chimiques de synthèse dont 1 000 nouveaux par an. Un défi pour les chercheurs qui étudient, a posteriori, leur toxicité, inconnue pour 80 % de ces molécules.
36 pesticides sur une pomme, est-ce bien nécessaire ?

36 pesticides sur une pomme, est-ce bien nécessaire ?
Crédit photo : Phanie

Les contaminants alimentaires proviennent de sources multiples : pollution atmosphérique, agricole, emballages, mode de cuisson. Les polluants organiques persistants ([POP] dioxines, polycholorobiphényls, polybromodiphényléthers) et éléments traces (mercure, cadmium, plomb, arsenic, organoétains) sont retrouvés avant tout dans les poissons gras, laitages, œufs et viandes grasses, tandis que les pesticides concernent principalement les fruits et légumes, pains et graines, lesquels peuvent aussi être contaminés par des mycotoxines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte