Masque, vergetures, nævi, acné, prurit, bulles…

Les femmes enceintes mal dans leur peau

Publié le 07/03/2013
1362737435413738_IMG_100052_HR.jpg

1362737435413738_IMG_100052_HR.jpg
Crédit photo : MediaforMedical

1362737437413740_IMG_100035_HR.jpg

1362737437413740_IMG_100035_HR.jpg
Crédit photo : MediaforMedical

• Melasma

Premier risque, parce que le plus fréquent, celui d’une pigmentation inappropriée, d’un melasma (le masque de grossesse), liée à une stimulation des mélanocytes par les hormones de la grossesse, qui survient en particulier sur les phototypes 4 et au-delà. Il régresse au décours, mais pas toujours complètement, et réapparaît à chaque nouvelle grossesse.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?