Allergies médicamenteuses

Des urticaires paradoxales aux anti-H1

Par
Dr Isabelle Hoppenot -
Publié le 17/01/2019
urticaire

urticaire
Crédit photo : PHANIE

Traitement de référence de l'urticaire et utilisés dans de nombreuses dermatoses prurigineuses et diverses manifestations allergiques, les antihistaminiques H1 par voie générale peuvent entraîner des effets secondaires cutanés. Des publications rapportent des cas d'anaphylaxie, d'exanthème maculopapuleux, d'eczéma de contact systémique ou encore d'érythème pigmenté fixe, mais ces effets restent peu connus.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?