Cuir chevelu et psychisme

Dédramatiser la trichotillomanie  Abonné

Publié le 17/01/2013
1358389072401867_IMG_96910_HR.jpg

1358389072401867_IMG_96910_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

ON OBSERVE deux pics de fréquence de la trichotillomanie, l’un vers l’âge de 2 ans, l’autre vers 10-12 ans. Elle survient de préférence chez les filles, en particulier les aînées et peut s’accompagner d’une trichophagie aboutissant à la constitution d’un amas de poils dans l’estomac. Généralement, l’enfant s’arrache les cheveux quand il est seul, les parents restent ignorants du trouble jusqu’à ce que les lésions du cuir chevelu deviennent manifestes et qu’ils amènent leur enfant en consultation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte