FA du sujet âgé

Les anticoagulants sont sous-utilisés  Abonné

Publié le 19/11/2012

SOUVENT, LES sujets âgés ayant une fibrillation atriale (FA) sont traités par aspirine, alors que, tout en exposant à un risque hémorragique similaire, elle est moins efficace que les anticoagulants pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte