Syndrome de Meadows

Des HTA sévères observées  Abonné

Par
Dr Gérard Bozet -
Publié le 27/01/2020
La cardiomyopathie gravidique primitive est une entité pathologique rare. Son mécanisme physiopathologique reste mal élucidé malgré l'existence de plusieurs hypothèses. Des observations cliniques récentes font ressortir deux cas d'hypertension artérielle (HTA) sévère.
Un âge supérieur à 30 ans, la multiparité et les grossesses multiples sont des facteurs de risque

Un âge supérieur à 30 ans, la multiparité et les grossesses multiples sont des facteurs de risque
Crédit photo : Phanie

Décrite pour la première fois par un groupe de travail du National Heart Blood and Lung Institute, la cardiomyopathie du péripartum, ou syndrome de Meadows, ou cardiomyopathie gravidique primitive, est une cardiomyopathie dilatée survenue pendant ou au décours d'une grossesse. Sans cardiopathie préalable à la grossesse, elle apparaît au cours du troisième trimestre ou dans les cinq mois qui suivent l'accouchement, avec un pic de fréquence dans les quelques jours du post-partum. Son bilan étiologique complet demeure négatif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte