Chimiothérapie

Un état des lieux de l’hospitalisation à domicile  Abonné

Publié le 01/12/2014

En 2013, la direction générale de l’offre de soins (DGOS) sollicitait la Haute Autorité de santé (HAS) pour réaliser une évaluation médico-économique et organisationnelle de la chimiothérapie anticancéreuse en hospitalisation à domicile (HAD). Ce travail devait notamment actualiser le rapport publié en 2005 par la HAS (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte