Maladies

Un enrichissement réciproque  Abonné

Publié le 01/12/2014

Quelles passerelles est-il possible d’établir entre la prise en charge du cancer et celle des maladies chroniques ? Cette question sera largement abordée lors de ces RCFr. « Nous sommes face à deux approches : l’une très centrée sur une pathologie, le cancer en l’occurrence, et l’autre davantage sur les coopérations professionnelles et les polypathologies. Il est évident qu’aujourd’hui, ces deux approches peuvent s’enrichir mutuellement », souligne le Pr Jean-Luc Harousseau, président du Collège de la Haute autorité de santé (HAS).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte