À quel intervalle ?

Tester tous les 5 ans pourrait suffire  Abonné

Publié le 09/07/2012

Aux États-Unis, le dépistage combiné du cancer du col par cytologie et test HPV est approuvé chez les femmes de plus de 30 ans depuis 2002. En cas de négativité des deux tests, il était jusqu’alors recommandé de ne procéder à un nouveau dépistage qu’après un délai de trois ans. Cet intervalle vient d’être porté à cinq ans par le U.S. Preventative Services Task Force (USPSTF) et l’American Cancer Society (ACS), qui se sont basés sur les résultats de larges essais cliniques. Parmi eux, celui mené en Caroline du Nord a suivi 331 818 femmes âgées de plus de 30 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte