Dépistage primaire

La place des tests HPV  Abonné

Publié le 09/07/2012

LE DÉPISTAGE des lésions précancéreuses du col par le frottis s’est montré très efficace dans les pays ayant une offre de soins de qualité, où il a permis de réduire de plus de 50 % la mortalité liée au cancer du col. Mais un certain nombre de femmes échappent encoure au dépistage. Dans les pays en voie de développement, du fait du manque de structures appropriées, cette approche est soit inapplicable, soit inefficace. Ceci a conduit à développer des stratégies de dépistage fondées sur le recours à des tests HPV.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte