« Ça donne le cancer Docteur »

Le défi de l'évaluation du risque environnemental

Par Christine Fallet
Publié le 02/05/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
pollution

pollution
Crédit photo : PHANIE

On estime que plus de 40 % des cancers sont liés au mode de vie à l'environnement. Ils pourraient être évités si l'exposition aux facteurs de risque modifiables (tabac, alcool…) était optimale. La population en est bien consciente, comme l'a montré le dernier baromètre cancer 2015, et les Français sont inquiets : ils souhaitent avoir plus d'information sur les risques liés à l'environnement (pesticides, pollution, perturbateurs endocriniens [PE]), et à l'alimentation — consultation citoyenne INCa 2018.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?