Contexte de hausse des cancers oropharyngés

HPV buccal : 7 % des adultes aux États-Unis  Abonné

Publié le 13/12/2012

FACE À la flambée, aux États-Unis et dans le monde, du nombre de cancers oropharyngés à cellules squameuses (plus de 225 % entre 1988 et 2004) dont le principal responsable identifié actuellement est l’infection à papillomavirus, une enquête de grande envergure a été menée outre-Atlantique à partir de la cohorte « National Health and Nutrition Examination Survey ». De cette enquête (5 579 participants des 2 sexes), il ressort une prévalence de l’infection dans 6,9 % de la population des 14-69 ans, dont 1 % montrait un HPV de type 16 oncogène.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte