En jet-ski

Attention aux femmes qui tombent  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 17/10/2019
Les lésions périnéales observées chez les passagères de jet-ski invitent à faire évoluer la réglementation (1).

Les nouvelles pratiques des sports nautiques peuvent engendrent des complications bien particulières. Ainsi le jet-ski (moto marine), qui expose surtout le passager arrière – une femme dans 90 % des cas. Or lors d’une chute, la passagère n’ayant pas de coupe-circuit, le moteur ne s’arrête pas, et elle tombe au niveau de la turbine, où elle se retrouve exposée à un jet d’eau à une pression très élevée, autour de 80 bars.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte