Le village des gentils

# 2 Une matinée trop calme  Abonné

Publié le 15/05/2020

Un vendredi soir, un médecin rentre d’un séminaire professionnel à Lyon quand sa voiture tombe en panne à quelques kilomètres de Vourles, le village où il réside. Il décide de rejoindre son domicile à pied, laissant la voiture sur le bas-côté de la route. Pendant son périple, il observe une curieuse nuée de filaments argentés dans le ciel.

Phanie Le village des gentils

Crédit photo : Phanie

Le lendemain matin, un samedi, je me réveillai difficilement, avec des bribes de souvenirs de cette nuit particulière. En me levant, je sentis qu’il se passait quelque chose d’anormal, sans arriver à le définir. Je procédai à ma toilette dans la salle de bains parentale puis me dirigeai vers la cuisine. Ma femme et mes deux filles étaient attablées, en train d’écosser des haricots verts, en silence, fait inhabituel dans notre maison, surtout au début du week-end. Mon cerveau lança la première alerte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte