Repérage précoce de la BPCO

Se former à l’utilisation de spiromètres  Abonné

Publié le 11/02/2016

La BPCO est une maladie fréquente, invalidante et grave qui, faute d’une mobilisation des professionnels de santé, pourrait passer en 2020 à la 3e place des causes de mortalité.

On estime que deux malades sur trois atteints de BPCO ne se savent pas touchés par la maladie et ne sont donc pas traités.

Or, d’importants progrès ont été réalisés dans la prise en charge et il est possible d’en freiner l’évolution.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte