À Redon, le cardiologue libéral à l'initiative d'une maison médicale du cœur, des vaisseaux et du diabète  Abonné

Par
Publié le 12/04/2018

« Ici, on travaille presque mieux que dans un CHU ! ». Blagueur mais sûr de lui, le Dr François Amiel, seul cardiologue libéral de Redon (Ille-et-Vilaine), interroge, ausculte et réalise une échographie cardiaque. La patiente, allongée sur la table d'examen, 65 ans, souffre d'hypertension et d'arthrose mais aussi de douleurs aux pieds. Elle est venue consulter « pour se rassurer » après avoir vu son angiologue... dans le bureau d'à côté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte